Support externe encrypté sous Ubuntu

Comme promis, voici l’article sur l’encryptage de supports sous ubuntu.Comme vous le savez, je travaille sous GNU/Linux depuis quelques années maintenant (et uniquement sur ce système). Dans le précédent article, je parlais de sécurité de votre ordinateur (avec la session et la protection de Thunderbird), mais les supports externes sont également importants (Clé USB, HDD externe, Carte SD).

Personnellement, j’ai une carte SD avec tous mes documents importants (avec backup, ne vous inquiétez pas 😉 ). Les seules choses qui sont encore sur mon disque dur sont, en général, des téléchargements d’Internet, donc, si je les perds, je peux les récupérer un peu quand je veux.

Ma problématique

  • Avoir ma carte SD (ou clé USB) chiffrée, pour y stocker et transporter des informations personnelles et professionnelles.
  • Qu’elle soit exploitable sur tous mes supports (qui sont tous sur GNU/Linux)
  • Pas de technologie propriétaire.

Nous allons utiliser LUKS (Linux Unified Key Setup).

Étape 1 : Création des partitions

Dans mon cas, je n’en crée qu’une seule, mais vous pouvez en créer plusieurs. Par exemple, une partition fat32 en première position si vous voulez utiliser des documents sur des systèmes propriétaires (Windows, MAC).

Ouvrir le terminal et lancer Gparted

sudo gparted

-dev-mmcblk0 - GParted_098J’en ai profité pour renommer ma carte en 16Go afin de la retrouver plus facilement.

Étape 2 : Utilisation de l’utilitaire Disques

S’il n’est pas installé

sudo apt-get install gnome-disk-utility

Choisir dans le panneau de gauche le support en question ou la clé USB, puis cliquez pour sélectionner la partition à chiffrer dans le panneau de droite, et cliquez sur la petite roue d’engrenage afin de choisir l’option « formater » dans le menu.

Espace de travail 1_099Plusieurs choix vous sont proposées.  Sélectionnez : « Chiffré, compatible avec les systèmes Linux (LUKS + Ext4) ».

Vous remarquez les autres propositions (les propriétaires sont également accessibles).

Espace de travail 1_100Vous devrez choisir un bon mot de passe. Inutile de vous rappeler l’utilité d’un bon mot de passe.

Formater le volume_101Confirmez

_102La partition ext4 est créée, avec sa couche de chiffrement LUKS.
La partition LUKS a un petit cadenas pour son statut verrouillé/déverrouillé que vous pouvez changer d’un simple clic. (note : elle est déverrouillée à la création, aussi elle est utilisable immédiatement).

Disques_103

Étape 3 : Utilisation du support

Maintenant, votre clé est chiffrée. Lors de l’insertion, le mot de passe est demandé. Tant qu’il n’est pas rentré, pas d’utilisation.

Pas d’inquiétude, une fois le mot de passe correct inséré, vous travaillez normalement avec votre support, jusqu’au moment où vous l’éjectez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *